Ce site est protégé par reCAPTCHA et Google Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation. Travaux de rénovation énergétique : 10 aides pour vos rénovations !

Travaux de rénovation énergétique : 10 aides pour vos rénovations !

Découvrez toutes les aides auxquelles vous pouvez avoir droit pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique !

 

Illustration : aides financières pour des travaux de rénovation énergétique

 

Suite à la réforme du 1er juillet 2021 le diagnostic de performance énergétique (DPE) évolue ! des travaux sont à prévoir pour certains propriétaires pour diminuer leur consommation d’énergie.

 

1- MaPrimeRenov’

Tout d’abord, MaPrimeRenov’ est la première aide visant à améliorer la consommation d’énergie. C’est une aide de l’Etat ouverte à tous depuis le 1er janvier 2021 sans condition de ressources. Le montant accordé dépend des travaux envisagés et également des niveaux de revenus du ménage. Vous pouvez dès maintenant vous rendre sur le site officiel de cette aide en cliquant ici.

En effet, cette aide s’adresse à tous les ménages, aux copropriétaires, et aux propriétaires bailleurs. De plus, elle s’applique à tous les logements occupés en tant que résidence principale, ainsi qu’aux parties communes dans les copropriétés. 

 

2- La prime énergie

La prime est une aide distribuée par les fournisseurs d’énergie sous le contrôle de l’Etat. Le montant attribué pour cette prime dépend de plusieurs critères tels que la localisation du logement, le type d’énergie utilisé ainsi que la nature des travaux envisagés. Ces travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement)

Pour cela, les ménages doivent réaliser un dossier à remettre auprès d’un organisme spécialisé. Une fois la validation du dossier, les ménages peuvent recevoir l’aide financière. Ensuite, le fournisseur recevra un certificat d’économie d’énergie (CEE). Enfin, cette aide n’est pas cumulable avec l’aide “MaPrimeRenov’“.

 

3- La prime coup de pouce

Disponible jusqu’au 31 décembre 2021 ! 

La prime coup de pouce est une prime destinée au chauffage et/ou à l’isolation. Elle permet aux ménages de financer le remplacement d’un chauffage et ou de financer des travaux d’isolation. Ces travaux doivent également être réalisés par un professionnel reconnu garant environnement (RGE). Enfin, cette prime est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro et Maprimerenov’.

Celle-ci s’adresse à tous les ménages depuis 2019. 

 

4- L‘éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Disponible jusqu’au 31 décembre 2021 ! 

Ce prêt est une solution qui permet de financer vos travaux énergétiques avec un prêt à taux zéro. Cependant, un seul éco-prêt est accordé par logement, aux propriétaires occupants ou bailleurs, pour des logements déclarés comme résidence principale et achevés avant 1990.

 

5- Aide de l’Anah : “habiter mieux sérénité

Cette aide est versée pour la réalisation de rénovations. Cette aide est proportionnelle au montant des travaux, mais ne peut excéder 18 000 €.

En effet, elle peut être cumulée avec la TVA à taux réduit, le chèque énergie et l’éco-prêt à taux zéro.

Celle-ci s’adresse aux ménages à ressources modestes et très modestes, pour des logements occupés en tant que résidence principale et qui ont plus de 15 ans à la date ou le dossier est déposé. 

 

6- Le chèque énergie 

Le chèque énergie est une aide pour le paiement des factures d’énergie auprès des ménages à ressources modestes. Son montant peut varier entre 48 € et 277 par an. Les bénéficiaires de cette aide sont choisis en fonction leur revenu fiscal de référence (RFR), et de la composition du foyer. Enfin, ce chèque énergie est envoyé directement par courrier à l’adresse du domicile bénéficière. 

 

7- La TVA à 5,5 % 

Lors de la réalisation de vos travaux, vous pouvez bénéficier d’une TVA à prix réduit (5,5 %). Cette aide s’adresse aux propriétaires occupant, bailleurs, aux syndicats de propriétaires, aux locataires et occupant à titre gratuit et aux sociétés civiles immobilières. De plus, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans, mais peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire. 

 

8- Exonération de la taxe foncière 

Dans certaines collectivités, il est possible que les propriétaires occupants ou bailleurs demande à être exonéré lors de la réalisation de travaux énergétique. Cette exonération peut être totale ou partielle. Cependant, elle est temporaire. En effet, cette exonération peu avoir lieu pour les logements achevés avant le 1er janvier 1989 ou pour les logements achevés avant le 1er janvier 2009 dont le niveau de performance énergétique est supérieur à celui imposé par la législation.  

 

9- La réduction d’impôt Denormandie 

Cette réduction d’impôt permet aux propriétaires qui achètent un logement dans certaines villes de bénéficier d’une réduction de leurs impôts sur le revenu. Cependant, les propriétaires doivent réaliser des travaux qui représentent au moins 25 % du prix du logement. 

 

10- Les aides locales 

Enfin, dans certaines régions ou communes, des aides sont proposées pour la réalisation de travaux énergétique. L’agence nationale pour l’information sur le logement met à disposition un outil qui récence ces aides.

Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Buttonappelez nous